Les actualites

du cabinet Stephanie Saunier, sophrologue - Aix-en-Provence

20 avril 2018

Sophrologie et acouphène

acouphene

« Sophrologie et acouphène ». La sophrologie est proposée dans le traitement des acouphènes. Son action repose tout d’abord sur la gestion du stress grâce à des techniques de relaxation.

Pour une personne souffrant d’acouphène, prendre davantage conscience de son corps permet de focaliser son attention sur autre chose que l’acouphène. En conséquence, l’inconfort auditif s’en voit diminué.

L’acouphène « subjectif » est un bruit entendu par quelqu’un, les autres autour ne l’entendent pas.

Ce bruit peut être pour certain(es) très inconfortable,  symptôme d’un traumatisme de l’oreille ou d’un dysfonctionnement de l’organisme. La nature du son perçu est très variable (sifflement, bourdonnement, bruissement). Le bruit peut être ressenti d’un côté, de l’autre, des deux côtés ou même de manière assez centrale au niveau de la tête. Il peut être permanent ou intermittent, parfois plus présent le matin ou le soir… Actuellement, aucun traitement ne permet de guérir définitivement ce désagrément sonore, cependant, la sophrologie est une des solutions permettant de soulager efficacement cette atteinte auditive.

Comment ça marche?

La sophrologie est une alternative médicale appropriée pour  mieux tolérer un acouphène. Le sophrologue fait vivre au patient  des séances et lui apprend à renouveler en autonomie les différentes techniques pour apaiser durablement son quotidien. Le patient arrive peu à peu à mieux maitriser ses émotions et gérer le stress auto-entretenu par l’acouphène lui-même.

Cette méthode psycho-corporelle se base sur la respiration, la relaxation, la gestion du stress et l’écoute du corps. Les exercices pratiqués permettent une acceptation de l’acouphène par un processus d’habituation.

  • Renouer avec une respiration profonde et apaisante…
    Respirer est un phénomène de base que l’on apprend ou ré-apprend lors de la première séance. Le patient apprend à sortir d’une respiration réflexe pour accéder à une respiration conscience, profonde et apaisante. L’organisme est alors mieux oxygéné, vitalisé et libéré des tensions inutiles.
  • Se relaxer, se reposer et récupérer…
    La sophrologie enseigne le besoin vital de se reposer et de récupérer . Elle aide à cette prise de conscience qui amène au relâchement du corps et de l’esprit. Mettre de la distance avec ce son qui encombre inutilement le quotidien est une des clefs pour se libérer de l’agacement engendré par un acouphène.
  • S’associer…
    Se ré-associer avec les cinq sens conduit à renouer avec son corps et contribue à la détente recherchée. La sophrologie insiste sur l’importance de TOUS les sens pour apaiser le mental et redonner sa JUSTE place à l’OUIE parmi les autres sens.
  • Accepter l’acouphène pour mieux s’en libérer…
    Le travail d’acceptation offre une libération psychologique face à l’acouphène. Même si le symptôme du bruit dans l’oreille reste présent, un phénomène d’habituation du cerveau induit une atténuation mentale de sa perception. Habitué au son de l’acouphène, le patient y prête de moins en mois attention.

La sophrologie est une option intéressante dans le traitement d’un acouphène. Elle apporte une réponse thérapeutique au patient afin qu’il dé-focalise son attention du son perçu. Globalement les techniques de relaxation et de détente proposées ont un impact positif sur le bien-être. Tout au long de la prise en charge, la personne se sent accompagnée dans sa globalité. En effet le sophrologue prend le soin, non seulement d’enseigner ses techniques, d’écouter la souffrance, sans jugement et avec bienveillance, mais aussi d’expliquer le phénomène, car la personne a besoin de comprendre et de se sentir ainsi rassurée.

La pratique de la sophrologie s’intègre parfaitement dans la vie quotidienne. Il est possible de reproduire au travail ou à la maison les exercices enseignés par le sophrologue. Le rôle du sophrologue est aussi d’accompagner au mieux son patient vers l’autonomie et la pratique au quotidien pour de meilleurs résultats.

La pratique de la sophrologie permet de constater une nette amélioration physique, émotionnelle et mentale. L’anxiété diminue, l’endormissement apaisé est de nouveau possible et le sommeil de meilleure qualité.

En tant que Sophrologue spécialisée dans l’accompagnement des personnes souffrant d’acouphènes, je vous invite à tout d’abord prendre RDV avec votre ORL pour un bilan auditif. Si ce bilan confirme l’acouphène, discutez avec votre médecin d’un accompagnement par la sophrologie puis prenez contact avec moi pour quelques séances. Je reste à votre disposition au 06 50 32 38 68, pour échanger avec vous préalablement.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook Twitter Google Plus